wellcome // bienvenu // hola // olá

wellcome // bienvenu // hola // olá

we are more – act for culture in Europe

.
.
.
I'm very happy with your arrival! this virtual place is focused on the (so called) feminin and masculin voice's", by the Art's approach, and it is not a diary-blog. I wish you enjoy with pleasure and comments :-)
//
Je suis enchantée de votre visite! Remarquez que ce blog (n'est pas un blog-périodique), est construit autour des (désignés comme) voix et regards au féminin et au masculin à travers les contributions de l'Art. Il ne me reste que vous désirer deux toutes petites choses: qu'ayez plaisir ici et... qu'il soit partagé=comenté:-) avec moi.

//
!Hola! !estoy encantada con tu visita! mira una cosilla: este blog no es de edición diária ?vale?. Es un blog centrado en las (designadas como) voces y miradas en el femenino (y en el masculino), segundo las aportaciones de L'Arte. Mis votos de que disfrutes por acá y... de que puedas compartir conmigo ese placer :-).
.
.
.

musical's wellcomings / les bienvenues musicales / las bienvenidas musicales

Send me your sounds

02 April 2007

Léo Ferré: discographie d'un galaxique

.
«Ma voix microsillonne une terre ignorée... »
.
«Entre 1946, où il monte à Paris, bien décidé à empoigner la chanson, et ses ultimes concerts de 92, Léo Ferré nous a légué une cinquantaine d’albums exceptionnels, gorgés d’amour, de rêve et de révolte. Le poète a su marier l’exigence d’une recherche d’expression personnelle féconde avec l’immédiateté émotionnelle d’une poésie viscérale, qui aurait préféré la fraternité violente de la rue à la taxidermie universitaire. Le musicien a su déployer une inspiration mélodique lumineuse et déchirante, d’une élévation inégalée dans la chanson. L’interprète a su nous secouer jusqu’aux tréfonds avec sa voix à la palette émotionnelle extraordinairement riche, mariant aux stridulations prodigieuses de la colère, le velours poignant d’une tendresse non feinte. L’artiste a incontestablement su s’ancrer dans son époque pour mieux ouvrir une brèche sur un avenir possible de la chanson, de l’artiste - celui qui dit non ! -, voire de l’homme. "Pour dans dix siècles" évidemment !
Entre les vinyles originaux et les premiers CD, puis avec le souci relativement récent d’une revalorisation du patrimoine de la chanson française, les disques de Léo ont connu de multiples éditions, avec différents couplages et habillages, et il nous paraît tout à fait nécessaire, avant toute analyse éventuellement plus approfondie, d’en déterminer l’état actuel, en y adjoignant une vidéographie DVD. Ainsi, le néophyte désireux de se plonger avec méthode dans une œuvre-fleuve, de même que l’amateur à la recherche de repères clairs, pourront user de cette vidéo-discographie commentée comme un précieux viatique vers les territoires ferréens.
Notre discographie s’organise année par année. Ne sont détaillés que les albums disponibles à ce jour
(les best-of ne sont pas pris en compte). Les productions inédites (c’est-à-dire qui ne sont pas sorties dans le commerce du vivant de Léo) prennent place dans la chronologie d’après leur date d’enregistrement, avec la mention de leur année d’édition. Nous précisons entre parenthèses les auteurs des textes dont Ferré se fait l’interprète, mais seulement lors de leur première apparition ; l’information n’est pas redonnée lors de reprises sur des albums ultérieurs (par exemple, il existe quatre versions studio de "La Vie d’artiste") et bien évidemment d’interprétations en public. En ce sens, notre discographie a été pensée pour être lue de manière linéaire, même s’il est bien sûr loisible à chacun de piocher dans les notules selon son intérêt. Toutes les musiques sont de Léo Ferré, sauf spécifications contraires. La bibliographie de l’auteur - lui-même imprimeur à ses heures perdues - n’est pas incluse ici.»
.
Une galaxie en expansion
.
«A ceux qui aimeraient poursuivre le voyage nous ne saurions que trop conseiller de plonger dans Léo Ferré, une vie d’artiste, de Robert Belleret. C’est la plus complète biographie à ce jour, bien que de parti-pris (mépris non étayé de la période toscane) et en cela discutable. Qui plus est, malgré sa réédition en 2003, elle n’a été ni corrigée ni augmentée depuis 1996. Le décalage va s’élargissant avec la cartographie actuelle et à venir de la discographie.
Le recueil Vous savez qui je suis, maintenant ? peut tout autant prétendre au titre d’ouvrage de référence. Il s’agit d’un parcours thématique au sein de transcriptions d’interviews que Ferré a donné tout au long de sa vie, à la radio et à la télévision. Il faut cependant reconnaître que la fragmentation et la délinéarisation de ce simili-autoportrait en réservent la saveur au lecteur déjà familier de la trajectoire ferréenne. Ce livre est publié aux éditions La mémoire et la mer.
Le magnum opus de l’œuvre écrite de Léo Ferré est très certainement Benoît Misère, roman semi-autobiographique où il déploie une prose poétique étincelante et unique. Paru en 1970 chez Robert Laffont, il est aujourd’hui disponible aux éditions La Mémoire et la Mer. Ce livre est essentiel pour comprendre les ferments de la révolte de Ferré, sa solitude et son rapport au monde.
Sur le web, le
site officiel.
Idéal pour aborder en images et en textes la biographie de Léo, on préférera le fort beau
Pays-Ages de Léo Ferré.
Le
blog d’études Léo Ferré mise tout sur la réflexion et l’historiographie. Convivial et pointu, le blog explore les zones d’ombre biographiques, mais aussi certains aspects de l’oeuvre de Ferré, tout en réussissant à rester accessible pour le néophyte (le style du "taulier" y est pour beaucoup). Sans conteste, la ressource web où l’on en apprend le plus sur l’artiste. Un must !
La bibliographie de Ferré est consignée sur
Passage Léo Ferré, de façon claire et complète. Dommage qu’elle ne soit pas commentée.
Qui veut se référer aux textes eux-mêmes s’aventurera dans les dédales de
cette page perso. Superbe et ringarde tout à la fois, elle a le mérite, outre le fait de présenter des textes rares (notamment la réception critique de Ferré), de proposer une interprétation visuellement étonnante de l’univers ferréen.
Ceux qui sont à l’affût des actualités (émissions télé, colloques, concerts, reprises, liens web...) autour de l’oeuvre de Léo ou à la recherche de mp3 gratuits, pourront se rendre sur
L’arbre du poète. C’est une vraie mine.
On ne saurait taire, depuis l’ouverture substantielle des archives INA au public, l’existence d’
extraits vidéo des passages télé de Léo, entre 1961 et 1991. Plus ou moins courts, ils nous donnent à voir avec une acuité accentuée par la fragmentation l’image d’un artiste tantôt en butte à la critique et à l’incompréhension (les années 60-70 ou l’appel permanent à la justification), tantôt statufié (les années 80 ou la mise à distance par la révérence), c’est-à-dire qu’ils nous donnent exactement à voir une fascination superficielle pour le personnage au détriment de l’artiste et de son travail, comme cela semble être particulièrement le cas pour les grands insoumis (qu’on songe à Maurice Pialat par exemple). Se laisse alors étrangement pressentir cette solitude radicale de l’artiste, dont le travail de création n’est pas communicable, dès lors l’enfermant dans le babil chicaneur des hommes communs (de lui-même, Ferré a plus alimenté cette logique qu’il n’a cherché à la briser). Rappelons en outre l’existence d’une page dédiée à Ferré, où l’on peut visionner quatre fragments, complémentaires avec les Archives pour tous. Enfin, on ne saurait oublier DailyMotion qui propose de longs extraits d’émissions et de concerts. Tout ceci, pour patienter en attendant le méga-programme d’archives non saucissonnées que La mémoire et la mer est en train de concocter en DVD...»
.
(Remarquez que les "links" pourront être suivis à partir du texte originel - note de "emedeamar")

2 comments:

patrick_dal said...

Je vous signale le nouveau coffret de Léo Ferré réunissant 3 concerts au Théâtre libertaire de Paris en 1986, 1988 et 1990 (6 CD et 1 DVD). Uniquement en vente sur http://www.leo-ferre.com
Amitiés

sulmoura said...

Je vous remercie! Beaucoup!
Soyez Bienvenu! et Bonne Pâque!
:-)

eme Loves SorrisosPerfeitos

eme Loves SorrisosPerfeitos
porque saben lo que hacen